ALGÉRIE Et maintenant ?

ALGÉRIE Et maintenant ?

10 mars 2019 :
la classe ouvrière entre en scène

« 10 mars, dès le matin, étudiants et lycéens débrayent. […] Dans les grands centres indus- triels, les travailleurs se réunissent par milliers avec les sections syndicales et, peu à peu, rejoignent la grève. À 11 heures du matin, les travailleurs de l’immense zone industrielle de Rouiba décident de marcher sur Alger et encadrent les lycéens qui ont fait la jonction avec eux […]. À Alger, le tramway et le métro sont à l’arrêt. Dans les autres willayas, les transports privés font également grève. Le port de Bejaïa est en grève. » (Extraits du reportage de nos correspondants en Algérie).

11 mars 2019 :
le pouvoir annonce le report de l’élection présidentielle

« Le pouvoir a compris que son obstination à vouloir passer en force conduisait le pays à une situation de crise révolutionnaire ouverte […]. Il lui fallait, par un effet d’annonce spectaculaire, donner l’impression de modifier le cours des choses tout en assurant l’essen- tiel : la continuité du régime […]. S’agit-il pour autant d’un changement sur le fond ? Le pouvoir a-t-il renoncé à son objectif, c’est-à-dire à rester en place ? » (Extraits de la déclaration du Comité d’organisation des socialistes internationalistes – COSI).

A retrouver dans son intégralité dans La Tribune des travailleurs n°180, 13 mars 2019.

Prenez contact avec le POID

Cliquez ici


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s